10.05 Good Grief

ED O'NEILL

Première diffusion : Mercredi 24 octobre 2018 sur ABC

J’étais  à peu près sûr de l’identité du personnage qui disparaît, cet épisode me la confirme : Dede, la femme de Jay, sa première femme, avec qui Claire et Mitchell ont été conçus, est morte.

Ils avaient bien raison de dire que cette disparition aurait un impact sur chaque membre de la famille, mais le mystère était tout de même très clair. Dede a été un personnage important, puisqu’elle a élevé Claire et Mitchell avec Jay, bien qu’elle ait quitté le foyer un peu plus tard. C’est elle aussi qui tissait des liens avec ses petits enfants quand elle en avait l’occasion.

Contrairement à ses deux prédécesseurs, cet épisode d’Halloween n’est pas drôle à 100 % il contient aussi une part de tristesse.

On a les bons moments, ceux où Dede offrait de la crème glacée à Mitchell qui ne se sentait pas à l’aise au lycée et disait à Claire qu’elle avait l’air d’une truffe en mangeant sa glace.

On a les moments encore plus émouvants où Jay avait l’habitude d’acheter grâce à Dede des sandwichs dans une boulangerie qui n’existe plus aujourd’hui. Jay et Claire, à la fin, on sent qu’ils sont convaincants, mais Mitchell, lui, c’est plus au début qu’il nous émeut.

On a aussi les moments cachés dans lesquels Cameron était dans un premier temps détesté de sa belle-famille et Phil très apprécié de Dede qui a su l’encourager quand pour la première fois, il a dû déposer ses enfants à l’école, une expérience dont il n’est pas sorti le moins touché.

Quant à Gloria, même si dans cet épisode, ce genre d’événements la concernait moins, elle a aussi droit à une intrigue, mais assez désagréable, dans laquelle elle est plus ou moins terrorisée par une poupée à l’effigie de Lilly.

Sympa de revoir Bill, le pompier avec lequel Alex fait l’amour, pendant que Luke raconte des tas de blagues et qu’Haley s’empiffre.  L’absence de Manny et celle de Joe ne m’ont pas gêné, d’autant plus qu’il n’avaient pratiquement aucun lien avec la disparue.

J’ai bien aimé le déguisement de Jay, mais je trouve que celui de Gloria ne lui allait pas. Ils auraient dû intervertir leurs costumes avec ceux de Phil et Claire qui eux, ne leur allaient franchement pas du tout.

Par contre, Lilly, quelle petite peste. Elle est de plus en plus désagréable cette gamine, je me demande ce que le public américain en pense. Moi en tout cas dans cet épisode, je l’ai trouvée chiante comme pas possible.

Mais mis à part ce bémol, je trouve que c’est un épisode très philosophique, il nous rappelle qu’il ne faut jamais compter pour acquis les membres de nos cercles d’intimité. C’est le genre d’épisodes qu’il faudrait davantage produire , peut-être cela réveillera-t-il l’humanité , qui sait ?